Archives par mot-clé : piéton

Les feux tricolores supprimés en 2013

Dès le 1er janvier 2011, le Code de la Route modifiera quelques comportements, et de manière inquiétante. Passons rapidement sur le fait de devoir prendre quelques heures de conduite pour avoir le droit de passer de la voiture à une moto de 125 cm³ car cette décision intervient bien tard, après des années d’hérésie.

Non, ce qui est incroyable concerne en premier lieu les cyclistes. Après les avoir autorisés à remonter certains sens interdits, voilà que le Code permet maintenant, selon le bon vouloir du Maire de chaque commune, de passer au feu rouge si l’on veut tourner à droite. Précision utile, il faudra passer au rouge « en faisant attention ». Ben tiens, ça leur fera une belle jambe aux cyclistes qui se seront fait percuter et à qui on la coupera.

Mais il y a mieux !

Lorsqu’un piéton s’engage ou manifeste de façon claire l’intention de s’engager (par un geste) dans la traversée d’une chaussée, un véhicule doit lui céder le passage et, si besoin, s’arrêter, même en dehors d’un passage protégé. Le conducteur qui ne respecte pas ce principe de prudence « à l’égard du plus vulnérable » est passible d’une amende de 135 euros et de la perte de quatre points sur son permis de conduire. De son côté, le piéton doit respecter un certain nombre de règles de prudence, notamment en empruntant le passage piétons s’il est situé à moins de 50 mètres. (source : Le Monde)

Mise en situation : je traverse comme un marcassin et me fais renverser, à 32 mètres d’un passage protégé. Qui sera responsable puisque même si je suis à moins de 50 mètres d’un passage pour piétons, je certifierai que j’ai manifesté de manière claire mon intention de traverser et que je suis de toute manière le plus vulnérable des deux ? Encore une vraie idée stupide (ou fausse bonne idée) qui va remplir les services d’urgence de gens qui pensaient avoir le droit. Le droit de se faire rouler dessus pour les uns, et de rouler la boule au ventre pour les autres, avec un œil déjà bien trop rivé sur le compteur pour ne pas allumer les radars urbains.

Puisqu’on en est là, autant supprimer les feux tricolores dès 2013 (pas 2012, ce ne serait pas bon pour les élections …) et chacun devra indiquer de manière claire son intention de passer. Sans aller jusqu’à une échéance de deux ans et par curiosité, j’attends les chiffres de l’accidentologie piétons/voitures et cyclistes/voitures en zone urbaine pour l’année 2011.