Archives par mot-clé : humour

Peut-on rire de tout ?

À la question « Peut-on rire de tout ? » , la réponse est généralement « Oui mais pas avec n’importe qui ». C’est incomplet. Il faudrait dire qu’on peut rire de tout, mais pas de la part de n’importe qui.

Rapide résumé : comme l’expliquent Le Monde et Rue89, un piéton a été renversé par un motard de l’escorte de Nadine Morano. Apparemment, il a traversé en courant et n’a pas vu le convoi. Soit. Là où il y a un souci, c’est que ledit convoi était à contresens. Oui, le convoi remontait un sens interdit, afin que Nadine Morano puisse arriver rapidement à un aéroport pour vite retourner en Lorraine (d’ailleurs, petit-on rire de Toul ?).
Passons sur le fait qu’aucune urgence ne justifie de prendre un sens interdit. En revanche, le piéton s’en tire avec deux jours d’hospitalisation, un coma de deux jours, deux fractures du crâne et une balafre (rien quoi …)

Sur Twitter, Stépahne Guillon ironise :


À force d’être contre le jeu vidéo « Grand Theft Auto », Morano y a joué en vrai, bilan un piéton renversé par son escorte. 2 jours de coma!
@stephaneguillon
Stéphane Guillon

La réponse de Nadine Morano est incroyable :


@ ah si on pouvait rouler sur votre bêtise ça ferait du bien quelquefois !
@nadine__morano
Nadine Morano

En résumé, pour se soulager d’un poids, Nadine Morano voudrait rouler sur la bêtise de Guillon. De la part de quelqu’un qui a envoyé quelqu’un à l’hosto dans le coma et n’en a pas parlé dans la Presse, la réplique est très, très, malvenue. Elle voudrait laisser penser que les représentants du Gouvernement disposent à leur bon gré des petites gens qu’elles ne s’y prendrait pas autrement.
Un convoi forcé de contrevenir au Code de la Route (de manière flagrante) pour pouvoir rentrer dans un avion (le train, c’est seulement pour les prolos ?) dont l’heure de vol vaut plusieurs années d’abonnement SNCF, quand on explique aux gens qu’il faut se priver en période de crise : ça fait beaucoup pour une seule personne. Dans d’autres républiques, plus démocratiques, il y aurait eu des démissions plus rapides …

Enfin, pour ceux qui aiment l’humour, le vrai, pas celui qu’on se force à avoir pour ne pas pleurer devant le comportement abject de ceux qui pensent nous représenter, je vous laisse avec l’inénarrable François Rollin. On le trouve drôle ou pas, mais au moins, il ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas. Il va vous expliquer si on peut rire de tout.

Et puisque les sorties fracassantes de Nadine Morano, sur Twitter ou ailleurs, exaspèrent de nombreux internautes et citoyens, je vous invite à lire ce billet de Madmoizelle.

Téléphonie : La blague du moment

L’idée est plaisante et semble avoir été validée par des rigolos, sans doute anciens clients. L’anecdote vient de Vie de Merde et peut être copiée un peu partout.

Aujourd’hui, je travaille dans la boutique de téléphonie mobile d’une grande marque et il y a beaucoup de monde. Deux jeunes entrent et chantent : « Si toi aussi tu résilies, tape dans tes mains ! » Ils ont tous tapé dans leurs mains.

Ambiance garantie !

Complot Nesquik : La preuve accablante

Si vous avez plus de 20 ans, vous connaissez forcément la légendaire mascotte de Nesquik, ignoblement remplacée en 1990 par un abruti de lapin (retrouvez l’historique ici). Officiellement Groquik est parti en vacances, mais en son for intérieur, chacun sait bien qu’on nous ment. Une image vient attester de ce qui est réellement arrivé à Groquik.

L'assassinat de Groquik ...

Quand verra-t-on les vrais journalistes s’intéresser à la mascarade orchestrée par Quicky, arrivé pour faire croire que le produit ne faisait pas grossir ?

Vocabulaire : Sens des mots et contexte

L’une des particularités de la langue française est qu’un même mot peut être utilisé pour désigner des objets ou des actes très variés. C’est pourquoi le contexte est si important. À moins que l’on ne souhaite faire passer un message …

- Susurre-moi des choses sales à l'oreille ...  - Cuisine, salle de bains, salon ...
- Susurre-moi des choses sales à l'oreille ... - Cuisine, salle de bains, salon ...

Je préviens d’emblée les gens trop sérieux et les féministes énervées (mise à jour : ce terme ne désigne pas l’auteur du billet, mais celles qu’elle condamne), ce billet est le billet léger de la semaine, publié pour faire sourire. Si si, je suis certain qu’il peut faire rire les hommes, les femmes et même les demoiselles.

J’aime : La Tristitude d’Oldelaf en solo

Si vous ne connaissez pas le groupe Oldelaf & Monsieur D., parcourez le Web à la recherche de quelques-uns de leurs morceaux (je vous aide) avant de lire la suite. Si vous les connaissez, vous ne savez sans doute pas que Sieur Oldelaf (en solo puisque le groupe s’est dissous l’an passé) vient de lancer un album. Pas très loin,  rassurez-vous, mais le premier extrait de Le Monde est beau* me fait bien rire.

Intitulé La Tristitude, on y trouve de grosses références à Claude François, que ce soit pour la musique ou certaines rimes alors que les paroles sont tout à fait dans la veine de ce qu’on a connu dans sa collaboration avec Monsieur D. Les exemples parleront à chacun d’entre nous ; enfin, pour certains exemples, je vous les laisse volontiers …

Et n’oubliez pas

la tristitude, c’est quand tu marches pieds nus sur un tout p’tit Lego

Ajout : je viens de découvrir cet enregistrement fait à RTL, en acoustique mais surtout avec des paroles différentes, adaptées à l’actualité, ou qui n’ont sans doute malheureusement pas été validées pour une version finale.

* je sais que normalement, les titres d’œuvre se soulignent, mais comme je ne souligne que les liens hypertexte, j’utilise l’italique en remplacement.

Applis : Les différences Google / Apple

Entre Android de Google et iOS d’Apple, les guerres d’applications sont légion, et sur tous les terrains. Beaucoup de sites traitant d’informatique publient des actus ponctuelles sur le nombre d’applications sur le Market des vilains ou le Store des gentils (ou le contraire). On a également droit à des comparatifs sur les téléchargements comparés d’une plate-forme à l’autre, à jeu identique, avec Angry Birds comme nouvelle unité de référence.
Mais avant d’être distribué, une application doit être développée, non ? Et là, dur de trouver des infos. N’étant pas développeur, je n’ai donc que ce strip à vous livrer, trouvé au gré de mes pérégrinations twitteriennes. Du coup, je ne sais pas si tout est vrai.
Mais les certificats et le Mac quasi-obligatoire ne me surprendraient pas, tandis que la différence de tarif pour avoir le droit de placer une application sur le Store ou sur le Market me sidère totalement. C’est confirmé, Apple ne fait pas son beurre sur le matériel, et l’iPhone 6 ne va pas inverser la tendance.

Téléphonie : Premières infos sur l’iPhone 6

Tu cherches déjà à revendre ton iPhone4 car la cinquième génération arrive et tu ne voudrais pas passer pour mec (ou une nana) à la bourre ? Il est primordial pour toi d’être à la pointe de la modernité, en tête du hype, le plus early des early adopters ? Alors, prépare-toi à rester scotchée à ton fauteuil à roulettes. La vidéo qui suit présente les premières infos de l’Apple iPhone 6, avec une technologie incroyable, qui va renvoyer FaceTime aux oubliettes et fera dire, à coup sûr, lors de la Keynote :

C’est une révolution ! (faut tout racheter)

Je vous laisse découvrir les incroyables améliorations de ce nouvel iPhone, qui abandonne au passage le métal et le verre.

Cette pub parodique où l’on aperçoit (entre autres) Anthony Kavanagh est assez proche des vidéos d’auto-félicitations de la firme de Cupertino, et les arguments sont avancés avec le même aplomb, j’ai trouvé ça assez amusant.

Source : Android-Forum via Nikopik

Gloire : Linus Torvalds lit mon blog

SI vous avez déjà commenté un billet sur ce blog, vous avez remarqué que le premier commentaire n’est pas automatiquement publié. Il doit passer par une validation préalable, pour éviter les spams. Une fois que votre adresse mail est marquée comme « fiable », chaque commentaire est immédiatement publié. Or hier, j’ai reçu une demande de validation pour un commentaire. Et là, surprise ! Que dis-je, surprise ?

Gloire, sonnez trompettes, résonnez hautbois, que les chérubins  lancent des pétales de roses, le commentaire arrive par Linus Torvalds lui-même. Morbleu ! Mon blog, irrémédiablement creux, serait donc une source d’information pour le créateur du noyau Linux ? Ha ha, je vais pouvoir frimer en soirée mondaine, me faire inviter à la télé. Peut-être même pourrais-je en faire un film réalisé par Guillaume Canet. On l’appellerait « le tout petit mouchoir » même si l’excitation fut intense.

Hélas, en ouvrant ledit commentaire, il s’agissait, comme on pouvait s’y attendre, à un vulgaire spam. Notez la goûteuse ironie de la chose : Linus Torvalds m’invitait à me rendre sur un site permettant de télécharger des copies pirates de Windows …