Présidentielles : Question aux candidats

On est à moins de cent jours du premier tour des élections présidentielles. Alors que les différents candidats commencent à dire pourquoi il faudrait voter pour eux, je regrette qu’aucun ne parle d’une énormité votée l’an dernier, et sur laquelle les médias télévisés ne sont pas étendus : le fichage généralisé de toutes les personnes de plus de 15 ans via une nouvelle carte d’identité, biométrique.

J’en causais un peu en avril 2011. Trois mois plus tard, c’était voté (par onze députés …) et le fichage de tous les citoyens honnêtes était légalisé. À l’époque, les médias généralistes à en parler étaient très peu nombreux (le Nouvel Obs faisait partie des exceptions). Mais surtout, ce qui me sidère, c’est que dans les discours actuels des différents prétendants au pouvoir présidentiel, pas un ne s’exprime à ce propos. Certes, le chômage inquiète tout le monde. Au lieu de savoir qui abrogera Hadopi (même si le sujet ne manque pas d’intérêt), je serais le premier à être intéressé par l’avis des candidats déclarés :

François BayrouChristine BoutinJean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-AignanFrançois HollandeEva JolyCorinne LepageMarine Le PenJean-Luc MélenchonHervé MorinFrédéric Nihous et Dominique de Villepin.

Vous aurez remarqué que Nicolas Sarkozy n’est pas dans la liste. Tout d’abord parce qu’il n’est officiellement pas encore candidat. Ensuite parce qu’il aurait beaucoup de mal à critiquer une décision prise sous son mandat, par son bras droit Claude Guéant. Ce billet sera annoncé sur Twitter, et chaque compte listé ci-dessus sera averti. On verra qui prend la peine d’y répondre.

Carte d’identité biométrique, c’est quoi ça ?

Pour rappel, ce changement permettra la mise en place d’un fichier centralisé regroupant tous les citoyens français, avec 8 empreintes digitales en plus de la photo. Un délit commis et personne à suspecter ? Priez pour qu’on ne trouve pas une empreinte ressemblant à la vôtre. Priez surtout pour que le système ne soit pas corrompu. Surtout avec un tel fichier croisé aux nombreux fichiers illégaux de la Police et pas forcément à jour.
Et si vous faites partie de ceux qui pensent qu’un tel fichage ne devrait être craint que de ceux qui ont quelque chose à se reprocher, c’est que vous êtes mûr pour accepter la Novlangue qui se met en place.