Free Mobile : Et le gagnant est …

… moi, vous, enfin un peu tout le monde.

La conférence a pris fin et Xavier Niel a − excusez du peu − atomisé la concurrence. Il a clairement exposé le système de tarification de Bouygues Telecom, Orange et SFR pour démontrer comment le consommateur se fait plumer depuis des années. Prix du hors-forfait, des SMS, bridage des données, etc, tout y est passé.

En résumé, un forfait illimité (sms, voix vers 40 destinations et internet) va à présent coûter 19,99 € (je ne m’étais pas beaucoup trompé hier). Et du vrai internet hein, pas un simple web. Il a bien cité les newsgroups et le peer2peer. Le fair-use est de 3 GB. Passé cette quantité de data, le débit est limité. Mais franchement, 3 GB par mois, pour avoir testé, il faut y aller … Ce forfait passe à 15,99 € pour les abonnés Freebox.

Mais le coup de maître, c’est d’avoir expliqué pourquoi le « forfait RSA » voulu par le Gouvernement est une arnaque. Free sort un forfait minimal (1 heure d’appels + 60 sms) à 2 € ! 5 fois moins cher que ce que les opérateurs clamaient être le minimum possible (sinon ma pauvre dame, ils perdaient des sous, etc). Pour les abonnés Freebox, il sera difficile de trouver mieux puisque ce forfait est offert. Oui, 0 €. Au moins, c’est un chiffre rond.

C’est la fin des MVNO comme Virgin Mobile, NRJ, etc et la mort des cartes prépayées de type Mobicarte. Et franchement, tant mieux.

J’ai fait le calcul, ici, avec deux forfaits, dont un peu utilisé, ça fera donc 17,99 € en tout (les offres pour abonnés Freebox sont limitées à une par foyer). Soit 43 € d’économisés chaque mois. 504 € sur l’année, rien que ça … Et chez vous ?

Il reste le souci du téléphone à acheter « plein pot ». Jusqu’ici, son prix était gommé par une subvention, que l’opérateur récupérait en 6 mois au vu des tarifs globaux. Là, il faudra acheter son téléphone, avec une offre sur 12, 24 ou 36 mois, sans frais. Il faudra faire les calculs, mais même avec un téléphone top-moumoute, ça permet d’avoir un tout illimité pour environ 40 € par mois. Même là, la concurrence n’est pas au niveau. Je pense que les services clients vont recevoir un paquet d’appels pour négocier les tarifs sous peine de départ.
Et à propos des renouvellements de mobiles : ne plus passer par les subventions permettra aussi de montrer à certains qu’un téléphone, ça coûte des sous. Si ça peut en inciter à ne pas changer tous les ans et garder un peu leur appareil, qui n’est pas si dépassé que le marketing veut bien le dire, c’est aussi ça de gagné.

  • louis3000

    « Mais franchement, 3 GB par mois, pour avoir testé, il faut y aller »

    Ici, puisqu’on parle de soit disant « vrai internet » tout ça, tout ça, de newsgroups, de peer to peer : il faut savoir qu’un film en full hd sur les newsgroups c’est facilement 10 go donc ça reste de l’internet très très bridé, très limité.
    Néanmoins, bien sûr, l’offre est  intéressante.

  • Un film de 10 GB, c’est du Full HD 1080p. Autant télécharger ça sur un ordinateur que sur son téléphone non ? 😉

  • Aliasmarc

    Bien vu P’tit Lu !! Mark 2strokes…

  • louis3000

    Oui, bien sûr mais moi ce que je souligne c’est que c’est de l’internet qu’on appelle « illimité » depuis des années mais qui ne l’est pas du tout.
    Et puis on peut aussi concevoir que si on utilise son smartphone pour se connecter c’est qu’on n’a soit pas accès à son ordinateur soit à une connexion adsl/câcle ou les deux et qu’on pourrait vouloir télécharger un film sur son smartphone pour le regarder sur autre écran. Ou des gens qui vont au bout du concept de l’ère soit disant post pc et qui ne veulent plus qu’une connexion mobile.
    Bref je suis très content de l’offre de Free, quelle qu’en soit les motivations (évidemment mercantiles), suis ravi que les prix baissent enfin vraiment, c’est fantastique que l’internet mobile se rapproche de la neutralité et j’adore voir les vieux escrocs paniquer mais avec les supputations que j’ai pu lire ça et là dans la geeksphère sur les offres de Free avant qu’elles ne soient dévoilées, je m’étais pris à rêver qu’on aurait peut-être enfin une opportunité de consommation data qui se rapproche de l’internet qu’on trouve à la maison.

  • Pingback: 3T : Téléphonie, TVA et ... | La Méchante Miette()