Ces terroristes d’Anonymous

TF1 et Christophe Barbier l’avaient laissé entendre, on en a désormais la certitude : les Anonymous sont des terroristes ! Si si, j’en veux pour preuve qu’un homme vient de passer 60 heures en garde à vue car son site redirigeait vers un serveur IRC (un serveur de chat en direct)du collectif..

Censurer un site efface-t-il les causes de la protestation ?

Cette incroyable info est révélée par PC INpact (une fois de plus !). Le propriétaire du site explique :

je ferme le service de redirection jusqu’à la fin de la procédure. J’ai besoin de fumer, après 60 heures de garde à vue par la DCRI et un juge français.

Vous avez bien lu : il a été arrêté et interrogé par des gens chargés de la Sécurité du Territoire. De la même manière que vous le seriez si vous projetiez un attentat ou étiez au cœur d’un important complot. Faut-il en déduire que les Anonymous sont pris tellement au sérieux par l’État qu’il est interdit d’en faire mention ? Un simple lien permet aux gens curieux d’aller s’informer, pas d’adhérer à l’intégralité de la démarche. Il permet de se faire son idée pour ensuite agir, ou non, selon ses propres souhaits.

À l’avenir, doit-on craindre que le simple fait de parler d’eux ou de rediriger vers propos des Anonymous entraînera un passage au poste pour subversion ?

Ha, je vous laisse, on frappe à la porte …

La Culture doit rester une industrie payante

L’industrie de la Culture ne devrait pas changer de nom avant un moment. Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est Nicolas Sarkozy dans son discours de Vœux au monde de la Culture.

Est-ce que l’on respecte ce qui est gratuit ? Non !

Avec une telle manière de penser, peut-on raisonnablement attendre quelque chose de constructif, que ce soit pour la musique, le cinéma, la littérature ou (et ce domaine m’est encore plus cher), les Logiciels Libres ? Car si libre ne veut pas nécessaire dire gratuit, le logiciel libre peut être gratuit, c’est même l’une des libertés de base.
Faut-il donc penser que pour le Chef de l’État, un logiciel libre n’est pas respectable ?
Sait-il que de très respectables entreprises ont basé un vrai modèle économique sur le Logiciel libre ?
Sait-il que les Logiciels Libres sont la solution permettant de pérenniser plusieurs entreprises et/ou projets ?
A-t-il seulement conscience que sans être un gaucho-anarchiste, on peut concevoir que la logique des Logiciels Libres peut apporter plus de connaissances au peuple, et donc plus de pouvoir, tout comme peut l’apporter le partage de la Culture ? Ha, en effet, ça il en a sans doute une vague idée.

Et donc, doit-on respecter ce qui est gratuit ? Dans ce cas, la réponse officielle a été donnée, c’est non. Et c’est triste.

Peut-on rire de tout ?

À la question « Peut-on rire de tout ? » , la réponse est généralement « Oui mais pas avec n’importe qui ». C’est incomplet. Il faudrait dire qu’on peut rire de tout, mais pas de la part de n’importe qui.

Rapide résumé : comme l’expliquent Le Monde et Rue89, un piéton a été renversé par un motard de l’escorte de Nadine Morano. Apparemment, il a traversé en courant et n’a pas vu le convoi. Soit. Là où il y a un souci, c’est que ledit convoi était à contresens. Oui, le convoi remontait un sens interdit, afin que Nadine Morano puisse arriver rapidement à un aéroport pour vite retourner en Lorraine (d’ailleurs, petit-on rire de Toul ?).
Passons sur le fait qu’aucune urgence ne justifie de prendre un sens interdit. En revanche, le piéton s’en tire avec deux jours d’hospitalisation, un coma de deux jours, deux fractures du crâne et une balafre (rien quoi …)

Sur Twitter, Stépahne Guillon ironise :


À force d’être contre le jeu vidéo « Grand Theft Auto », Morano y a joué en vrai, bilan un piéton renversé par son escorte. 2 jours de coma!
@stephaneguillon
Stéphane Guillon

La réponse de Nadine Morano est incroyable :


@ ah si on pouvait rouler sur votre bêtise ça ferait du bien quelquefois !
@nadine__morano
Nadine Morano

En résumé, pour se soulager d’un poids, Nadine Morano voudrait rouler sur la bêtise de Guillon. De la part de quelqu’un qui a envoyé quelqu’un à l’hosto dans le coma et n’en a pas parlé dans la Presse, la réplique est très, très, malvenue. Elle voudrait laisser penser que les représentants du Gouvernement disposent à leur bon gré des petites gens qu’elles ne s’y prendrait pas autrement.
Un convoi forcé de contrevenir au Code de la Route (de manière flagrante) pour pouvoir rentrer dans un avion (le train, c’est seulement pour les prolos ?) dont l’heure de vol vaut plusieurs années d’abonnement SNCF, quand on explique aux gens qu’il faut se priver en période de crise : ça fait beaucoup pour une seule personne. Dans d’autres républiques, plus démocratiques, il y aurait eu des démissions plus rapides …

Enfin, pour ceux qui aiment l’humour, le vrai, pas celui qu’on se force à avoir pour ne pas pleurer devant le comportement abject de ceux qui pensent nous représenter, je vous laisse avec l’inénarrable François Rollin. On le trouve drôle ou pas, mais au moins, il ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas. Il va vous expliquer si on peut rire de tout.

Et puisque les sorties fracassantes de Nadine Morano, sur Twitter ou ailleurs, exaspèrent de nombreux internautes et citoyens, je vous invite à lire ce billet de Madmoizelle.

Présidentielles : Question aux candidats

On est à moins de cent jours du premier tour des élections présidentielles. Alors que les différents candidats commencent à dire pourquoi il faudrait voter pour eux, je regrette qu’aucun ne parle d’une énormité votée l’an dernier, et sur laquelle les médias télévisés ne sont pas étendus : le fichage généralisé de toutes les personnes de plus de 15 ans via une nouvelle carte d’identité, biométrique.

J’en causais un peu en avril 2011. Trois mois plus tard, c’était voté (par onze députés …) et le fichage de tous les citoyens honnêtes était légalisé. À l’époque, les médias généralistes à en parler étaient très peu nombreux (le Nouvel Obs faisait partie des exceptions). Mais surtout, ce qui me sidère, c’est que dans les discours actuels des différents prétendants au pouvoir présidentiel, pas un ne s’exprime à ce propos. Certes, le chômage inquiète tout le monde. Au lieu de savoir qui abrogera Hadopi (même si le sujet ne manque pas d’intérêt), je serais le premier à être intéressé par l’avis des candidats déclarés :

François BayrouChristine BoutinJean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-AignanFrançois HollandeEva JolyCorinne LepageMarine Le PenJean-Luc MélenchonHervé MorinFrédéric Nihous et Dominique de Villepin.

Vous aurez remarqué que Nicolas Sarkozy n’est pas dans la liste. Tout d’abord parce qu’il n’est officiellement pas encore candidat. Ensuite parce qu’il aurait beaucoup de mal à critiquer une décision prise sous son mandat, par son bras droit Claude Guéant. Ce billet sera annoncé sur Twitter, et chaque compte listé ci-dessus sera averti. On verra qui prend la peine d’y répondre.

Carte d’identité biométrique, c’est quoi ça ?

Pour rappel, ce changement permettra la mise en place d’un fichier centralisé regroupant tous les citoyens français, avec 8 empreintes digitales en plus de la photo. Un délit commis et personne à suspecter ? Priez pour qu’on ne trouve pas une empreinte ressemblant à la vôtre. Priez surtout pour que le système ne soit pas corrompu. Surtout avec un tel fichier croisé aux nombreux fichiers illégaux de la Police et pas forcément à jour.
Et si vous faites partie de ceux qui pensent qu’un tel fichage ne devrait être craint que de ceux qui ont quelque chose à se reprocher, c’est que vous êtes mûr pour accepter la Novlangue qui se met en place.

Passage à Free Mobile : Check

Voilà c’est fait. Huit jours après mon inscription à Free Mobile, la carte SIM est dans mon smartphone. Bilan ? Tout marche bien.

La portabilité était annoncée pour 15 h 00 par Orange. Avant de couper le téléphone pour changer de carte, une dernière vérification m’indiquait bien la présence d’une antenne Free, sous le numéro 20815. Une fois la SIM Free Mobile insérée, les trois gros disparaissent totalement, remplacés par le réseau Free, seul disponible. J’en ai été le premier surpris : pas besoin d’être dans une grande ville pour avoir un « pur » réseau Free, c’est valable dans une ville moyenne d’Auvergne. Si ça se trouve, c’est même accessible aux mamies du Cantal …

Pour rendre votre téléphone compatible avec le réseau (réception de MMS, etc), c’est assez facile. Soit vous vous cassez le bol à suivre la procédure (bien détaillée) indiquée sur le site de Free Mobile, soit vous installez rapidement (via le wifi par exemple) une application dédiée qui va faire le boulot à votre place : MobileConfig. Dans tous les cas, vous devriez rapidement arriver à ceci et vous aurez alors le plaisir de voir s’afficher « Free » comme réseau utilisé. On évitera les jeux de mots sur « i’m free ». Le premier avantage que j’y vois, c’est de fracasser ma facture, en la divisant par beaucoup-plein avec des services multipliés d’autant. D’ailleurs, avec une 3G illimitée, autant faire quelques tests non ?

Transferts en 3G+ Free Mobile : SpeedTest sux

Bon, le titre est sans doute abusif, mais il met en évidence une chose : il faut être très prudent devant ses résultats. La version Android permet de faire des tests en WiFi ou 3G+, pour le ping, l’envoi ou la réception de données. Le tout sur des serveurs qu’on peut choisir à l’avance. Et c’est bien là que toutes les interprétations sont possibles.
En premier lieu, lors des tests en WiFi, j’obtenais des résultats très variables sur un même serveur, mais systématiquement 2 fois plus mauvais que ce que permet ma ligne ADSL, testée avec un ordinateur lui aussi en WiFi … Mais c’est en 3G+ que ça survient l’effet Yoyo. Comme vous pouvez le constater sur la capture ci-contre, ça part un peu dans tous les sens selon les serveurs.
Testé avec les serveurs SpeedTest installés à Paris, Lyon ou Roubaix, le ping varie du simple au triple et les vitesses d’envoi/réception du simple au double. Lors du premier test, l’upload était même deux fois plus rapide que le download (et même meilleur que sur l’ADSL).

Finalement ?

La carte SIM est arrivée dans les temps. J’ai sans doute eu de la chance, car quelques-uns ont vu leur dossier être mis KO par le combo de la mort : désimlock/RIO/migration/résiliation/activation/envoi (n’est-ce pas Gilles ?). Il faut dire que l’engouement a été énorme. Et je ne peux m’empêcher d’imaginer les concurrents se faire plaisir en résiliant super vite (bien plus que d’habitude), histoire de provoquer ces soucis de SIM en retard. Après tout, on parle du coup des déçus de Free Mobile en oubliant de parler de tous ceux qui vont économiser plusieurs centaines d’euros par an.
En ce qui concerne les débits, je vais attendre avant de me prononcer. La navigation sur les sites ne m’a pas semblé plus lente qu’avant et je ne vois pas l’intérêt de faire du BitTorrent sur mon téléphone. En revanche, je sais que je pourrais me servir ponctuellement de mon téléphone pour que mon portable puisse accéder à internet (et pas seulement au web …) lors de mes déplacements, le tout sans surveiller le chrono ou le volume de données. On peut ajouter à ça le fait que pour la voix, on peut appeler 30 minutes ou 8 heures, selon ses besoins du moment, en sachant que la facture ne changera pas et restera raisonnable.
Finalement, la vraie liberté, c’est sans doute ça.

Téléphonie : La blague du moment

L’idée est plaisante et semble avoir été validée par des rigolos, sans doute anciens clients. L’anecdote vient de Vie de Merde et peut être copiée un peu partout.

Aujourd’hui, je travaille dans la boutique de téléphonie mobile d’une grande marque et il y a beaucoup de monde. Deux jeunes entrent et chantent : « Si toi aussi tu résilies, tape dans tes mains ! » Ils ont tous tapé dans leurs mains.

Ambiance garantie !

Free Mobile : Accéder à son espace abonné

Comme beaucoup de gens qui ont demandé à migrer chez Free Mobile, tu attends tes identifiants pour te connecter à un espace abonné qui reste désespérément fermé ? Première bonne nouvelle, l’espace abonné a ouvert ses portes. «  Oui mais j’ai pas reçu mon e-mail avec mes identifiants. Ha ha, petit naïf. Tu vois le lien « Mot de passe oublié ? » ? Figure-toi que si tu en fais la demande, ce mot de passe te sera renvoyé. Enfin, envoyé, tout simplement.

Testé à l’instant, alors que je n’avais reçu l’e-mail de confirmation, ça fonctionne :

Free Mobile Suivi de commande

Pas de révélation pour le moment, mais on a un suivi de commande, ce qui n’est pas négligeable. Allez, faites vos demandes 😉

3T : Téléphonie, TVA et …

Retour en arrière. Pas de beaucoup, environ un an. À l’époque, la TVA appliquée aux forfaits internet et téléphoniques change. Le taux doit être intégralement de 19,6 % et non pas un mélange de 19,6 % et 5,5 %. Les opérateurs téléphoniques s’étaient, bien avant, jetés sur la possibilité de réduire le taux de TVA sur une partie du forfait au prétexte qu’on pouvait regarder la télévision avec son téléphone. Sur cette partie, il fallait donc une TVA réduite.

Passons sur le fait que tous les forfaits ont bénéficié de cette réduction de TVA, quand bien même ledit forfait ne permettait pas de regarder la télévision. Oublions rapidement que la baisse de TVA n’a pas été répercutée sur les prix publics. En revanche, l’an dernier, Orange et SFR se sont empressés de chiffrer les hausses que cette nouvelle TVA allait entraîner. De +1 à +9 € pour SFR et +1 à +3 € pour Orange. Pour la bonne blague, jetez un œil au tarif Illimythics International : 165 €. Il y a un an à peine …

Donc, l’an dernier, ces opérateurs criaient que la hausse du prix public était une obligation, que les marges ne permettaient pas d’absorber cette hausse incroyable. Bref, qu’ils allaient tous mourir s’ils baissaient leurs tarifs. Bouygues Télécom avait finement joué, retardant son annonce, pour, au dernier moment, déclarer que chez eux, les prix ne bougeraient pas, ce qui avait généré pas mal de résiliations et migrations.
Mais là, maintenant que Free Mobile vient d’annoncer des tarifs bien moins élevés, jugés il y a peu « intenables » par Bouygues, Orange et SFR, les choses bougent. Et même bien trop facilement et bien trop vite, comme chez Virgin et Sosh. C’est d’ailleurs demain que Orange doit présenter ses nouveaux tarifs, ce qui promet d’être intéressant.

Donc, ces marges (à en croire les trois goulus) « tellement ténues que leur suppression aurait entraîné des plans sociaux » semblent faciles à réduire puisque les prix fondent miraculeusement de 40 %. Dites donc, dans le titre, je parle de 3 T, dont Téléphonie et TVA. Monsieur Bouygues/Orange/SFR (rayez la mention inutile), le troisième T, c’est : T‘as pas l’impression de te foutre la gueule de tes clients ?

Téléphonie : Redécouvrir certains mots

C’était à prévoir, les gros opérateurs ne pouvaient pas rester sans rien faire. Mais là, ça en devient choquant.

Après l’annonce des offres et tarifs de Free Mobile hier, voilà deux « opérateurs » qui viennent de modifier leurs offres pour s’adapter à la récente concurrence. Il s’agit en l’occurrence de Sosh et Virgin Mobile. On attend tout de même les précisions lors des publications officielles, mais la baisse est tellement conséquente qu’elle soulève de nombreuses questions.

Les soldes selon Shosh (by Orange …)

Trois forfaits voient leurs tarifs fondre :

Forfaits Sosh suite à l'arrivée de Free Mobile

Le tout illimité baisse de quasiment 40 % ! Il reste plus cher que Free Mobile (19,90 €) et a l’inconvénient de bloquer l’accès web à partir de 1 GB, avec des recharges sans doute payantes. Pour les forfaits de 2 heures, il faudra vérifier les montants des minutes supplémentaires. Un autre opérateur virtuel utilisant le réseau Orange a annoncé une série de promos : Virgin Mobile

Virgin Mobile, détendu du tarif (réseau SFR)

Là, c’est encore mieux.

Forfait à moins de 6 € :

  • 2 heures d’appels
  • SMS illimités (MMS décompté du crédit voix)
  • Pas d’accès à internet

Forfait à moins de 10 € : 

  • 4 heures d’appels
  • SMS illimités (MMS décompté du crédit voix)
  • Accès à « internet » avec un  « Fair use » de 3 Go

Forfait à moins de 20 € (19,99 €) :

  • Appels illimités
  • SMS (et MMS ?) illimités ?
  • Accès à « internet » avec un « Fair use » de 3 Go

Le premier forfait reste plus cher que Free Mobile (où les 2 heures reviennent dans le pire des cas à 5 €) . Le second semble intéressant, surtout quand on sait qu’il valait hier environ 30 € … Ça laisse rêveur, non ? Là encore, quel sera le montant des dépassements de temps ?
Quant au forfait illimité, il attaque ouvertement Free Mobile. Si le débit (3G, 3G+ ?) tient la route ça peut être une bonne option. Beaucoup se plaignaient des débits atroces de Virgin Mobile. L’abandon de Orange pour SFR a-t-il amélioré la 3G+ de Virgin ?

C’est en tout cas la preuve que les choses pouvaient bouger et que les opérateurs redécouvrent les mots « concurrence, compétition et respect du client ». Reste à voir comment vont réagir les « vrais » opérateurs : Bouygues, SFR et Orange, surtout que ce dernier gère Sosh … Le spectacle promet d’être excellent, surtout pour voir comment ils vont justifier la possibilité d’une telle baisse.

Free Mobile : La riposte de Orange arrive

Tremble Free Mobile, les trois gros ne vont pas se laisser faire. À commencer par Orange, qui postait ce midi :

C’est le jour J pour Free, laissons les savourer leur journée. Sur le fond, que nos clients se rassurent, nous reviendrons vite vers vous pour parler des propositions que nous avons préparées.

Du coup, appel au service client Orange pour savoir ce qu’ils comptent faire pour mon forfait à 30 € (pour une heure + 500 MB …).

Premier point, la conseillère est dépitée de l’appel car « vous êtes très nombreux à appeler pour cette raison » et elle ne sait pas trop ce que prépare Orange. En revanche, d’après elle, « il y aura une grosse annonce vendredi pour des nouveaux tarifs ».
C’est bien. Mais bon sang, il fallait prévoir des plans B, C et D à l’avance et répliquer dans la journée, bande de chancres mous ! Là, en laissant filer trois jours, vous ne donnerez que l’impression de pachydermes attentistes ne daignant bouger que sous une effroyable contrainte.

J’attends vendredi pour bien rire …