Chez Micromania, le client est louche

Si vous faites partie des amateurs de jeux vidéo qui n’aiment pas garder les jeux déjà finis plusieurs fois et qui prennent la poussière, vous avez sans doute acquis ce réflexe : faire reprendre vos anciens jeux et ainsi réduire la facture pour en obtenir un tout neuf. Dans certains cas, il est même possible que les anciens jeux payent le nouveau. Grosse surprise aujourd’hui en jouant à ça chez Micromania, comme je l’ai indiqué dans un tweet que ce billet va prolonger.


@ une pièce d’identité exigée lors d’une reprise? A l’achat on est moins suspect … Ils venaient de chez vous. #Adieu #Client
@PtitLu
P’tit Lu

Au moment de payer, on demande habituellement la carte de fidélité, puis le montant dont il faut s’acquitter. Les espèces ou la carte bancaire n’ont jamais posé de souci. Mais là, pour la reprise, on a exigé que je présente une pièce d’identité. Encore mieux, à mon « Je vous demande pardon ? », on m’a répondu :

Pour faire reprendre des jeux, il faut montrer sa carte d’identité, c’est la loi.

Ben tiens, c’est nouveau ça ? C’est sans doute devenu la règle chez Micromania, mais je suis curieux de savoir en quoi un texte législatif serait venu encadrer cette pratique. Un juriste ou un avocat peut-il m’éclairer ?
Ce qui m’étonne, et m’agace, c’est que je n’ai pas pu obtenir d’explications. C’est comme ça, et c’est tout. Alors, je veux bien (avec beaucoup de mal) trouver toutes les excuses du monde au vendeur, me dire qu’il ne fait qu’appliquer les ordres, etc. Mais si une tête pensante de chez Micromania me lit, elle peut passer par le formulaire de contact et m’expliquer pourquoi un client doit absolument montrer patte blanche pour se faire reprendre des jeux. Surtout quand lesdits jeux figurent sur l’historique d’achat visible via la carte de fidélité. Eh oui, pour reprendre des jeux qu’ils ont vendu sans sourciller, ils posent des conditions …
Pour le coup, entre la reprise et la promo, j’ai pu avoir un solde nul. Mais la carte de fidélité finit sa vie dans la poubelle. Car pour garder des clients, on évite de les traiter comme des présumés voleurs. Puisque je suis suspect quand je veux faire reprendre mes jeux, j’irai également ailleurs pour les acheter.

  • Petitbeurre_l’original

    C’est la même chose chez tous les magasins qui reprennent des articles (cash machin, magasins de vidéo, etc.). Ce n’est pas une loi mais une précaution générale pour ne pas être accusés de recel de biens volés.

  • Et quand les jeux viennent de chez eux et figurent clairement sur mon historique d’achats, ça ne peut pas leur mettre la puce à l’oreille ?
    Appliquer à la lettre et très bêtement un ordre, sans aucun discernement, ça m’a toujours mis mal à l’aise.

  • Donkey

    Bientôt il y aura un n° de série sur les jeux pour en faciliter la tracabilité…

  • Après c’est une formalité, garder une trace s’il y a un soucis. On ne t’accuse pas de revendre les jeux de tes camarades de classe 🙂 
    Je ne vois pas comment l’historique d’achat garantie qu’on n’essaye pas de refourguer un autre DVD d’origine douteuse. 

  • Esarend

    On appelle ça une clef d’activation à usage unique….
    Toi aussi, reste connecté au net 24/7 pour pouvoir jouer à un jeu qui n’est pas multijoueur…

  • Anonyme

    C’est normal et c’est la loi, ne t’inquiète pas. Pour la revente que cela soit des jeux vidéo ou autres produits, l’entreprise qui rachète des produits d’occasion à des clients et obligé de tenir un « registre de police » pour avoir une traçabilité sur les reventes des jeux lors par exemple d’affaires juridiques (vol, etc..) avec prinicpalement le numéro de la carte d’identité. Tu as la même procédure pour la revente des télèphones portables (thephonehouse, sfr etc…) ou également quand tu revends des produits à la FNAC. en ésperant avoir repondu à tes questions, jte souhaites une bonne journée 🙂

  • Romain

    Bonjour, 
    je viens de tomber sur votre post par hasard, j’ai travaillé à micromania pendant un long moment, la demande de la CNI est pour éviter la revente de jeux volés (comme l’a dit Chris06, c’est pour le registre de police) et en magasin, il n’y a aucune trace de vos achats précédents, au mieux (quand je travaillais encore chez eux), on pouvait connaitre le dernier jeu acheté. Ce n’est pas dans un but de fichage de la part de micromania, mais juste une protection et d’aide à la police dans des cas de revente de jeux volés, car quand une personne revends 5 fois le même dans 5 magasins différents, ça mets un peu la puce à l’oreille.

  • gotha

    quand tu vend une voiture c est la meme chose c est pour ne pas etre considé comme receleur apres si monsieur ne veut pas fournir une piece d identite c est que tu a voler les jeux a savoir aussi que si le registre de reprise n est pas remplie il ferme boutique

  • SYn3rgy

    faudra qu’on m’explique comment différencier un jeux volé d’un jeux légit, aucun numéro de série propre a la cartouche ou au jeux, et seul sur pc les numéro de série son unique…