Notes

Pas de notion de l’argent ?

Quand on vous parle de sommes d’argent avec plusieurs zéros, vous décrochez rapidement ? Voilà de quoi mieux comprendre. L’infographie en question est en anglais, mais elle est aisément compréhensible : www.wtfnoway.com

Passés les jolis premiers tas d’argent, on arrive à 100 millions de dollars. Finalement, c’est « juste » une palette de billets de 100. Pour arriver au milliard (billion en anglais), ça cause déjà un peu plus. Mais la petite phrase présente sous les 1 000 milliards de dollars (un trillion dans le texte) est éloquente :

Si vous aviez dépensé un million de dollars par jour depuis la naissance de Jésus, vous n’auriez pas encore dépensé mille milliards de dollars … mais environ 700 milliards. Le montant dont les banques [américaines] ont été renflouées lors de la crise.

Et là, ça ne remet pas un peu les choses en place ? Attendez, on continue.

Une dette insurmontable ?

Juste après, à côté de la Statue de la Liberté, figure un tas de 15 000 000 000 000 de dollars. Quinze mille milliards de dollars, quasiment le montant maximal de la dette autorisée pour les USA. Un plafond qu’ils s’évertuent à avoir le droit de dépasser. Histoire de sauver la face … pour combien de temps ?  L’article finit par une représentation de la somme de 114 000 millards de dollars, somme dont devraient disposer les USA pour être totalement solvables au regard des dépenses qu’ils devront engager prochainement. Inutile de dire que cette somme n’est pas en leur possession.
On pourrait dessiner des cartons de billets à côté du Parthénon, mais je ne suis pas certain que les rapports soient aussi affolants. Et donc, question, quand un État comme les USA se déclare en faillite, il se passe quoi pour le reste du Monde et au quotidien ? Ne rigolez pas, on ne devrait pas tarder à le savoir …

  • Sanson Lionel

    Cette somme faramineuse m’a fait réfléchir et m’a fait me documenter.

    Si, quelque part, cela fait froid dans le dos (A juste raison), il n’est pas sans intérêts de la rapporter au PNB des USA et de comparer d’autres dettes / PNB …
    La France prend, alors une autre physionomie !

    Si, de plus, on considère que l’Europe (Pour je ne sais quelle idiotie) se doit de thésauriser 65 % de la valeur Euro, en Dollars …., que la monnaie « étalon », est le dollars,

    L’implication mondiale qui en découle, est :
    – Soir que l’économie planétaire est en faillite.
    – Soit que l’ensemble des monnaies doivent être dévaluées.

    La dette américaine est un peu particulière :
    Tout d’abord, « le montant maximum de la dette allouée pour les USA » l’a été PAR le Congrès américain.
    C’est eux-mêmes qui se sont fixé cette limite.

    D’autres pays vivent avec une dette supérieure, proportionnellement, et ne s’en portent pas trop mal.

    Ensuite, et c’est un concept récent, il est (admissible) admis qu’un pays supporte une lourde dette, si celui-ci est porteur d’importants développements / enrichissements dans l’avenir.
    Et les USA ont toujours l’un des plus gros potentiel (Si ce n’est le plus grand)

    Cet éclairage permet, au-delà des remous actuels, de pas mal relativiser cette somme.

  • Pingback: La Méchante Miette - Etats (Unis), dette et … Apple()