Notes

Avenir et orthographe : Je t’aime, moi non plus ?

Il est rare que je recopie l’une des phrases lues sur internet, où la grammaire et l’orthographe se trouvent régulièrement massacrées. Si vous vous délectez de ce genre de chasse, Facebook est d’ailleurs en passe de remplacer les Skyblogs dans la catégorie des intarissables viviers.
Mais là, j’avoue qu’on atteint des sommets, la forme le disputant au fond.

Les jeunes et l'orthographe... Oui, mé a coze ki sav pa... on Twitpic

Source : Eroan via Twitter

  • Jéjé

    Je déteste voir la langue française massacrée à ce point…
    Facebook est une mine d’or pour un recruteur qui veut tester les compétences linguistiques d’un employé…
    Mais c’est la faute de l’Education Nationale, qui n’est plus trop regardante sur le niveau de Français de ses jeunes têtes blondes… ou pas…

  • Il faut dire qu’en diminuant le nombre d’heures (le samedi matin qui a sauté) et en alourdissant les programmes, ça n’aide pas. Et quand on voit qu’en école primaire, il faut faire de l’informatique, de l’anglais, de l’histoire de l’art en plus des bases, on ne se demande plus pourquoi les bases sont mal assimilées.

  • Il est vrai que cela est inquiétant.

    Sans compter les erreurs que l’on peut relever également aux journaux télévisés, sur les courriers d’organismes relevant de l’état qui abrègent monsieur par Mr au lieu de M .

    La faute à qui ?

  • Erwan18

    J’ai une page Facebook dédiée à un festival de musique, avec des milliers d’abonnés et je peux témoigner que le « langage » que tu mets en exergue ici est aussi utilisé par des adultes ! Qui persistent et signent même (et surtout ?) quand on leur fait une remarque humoristique. Après, est-ce un parti-pris « djeun » ou ne savent-ils vraiment pas écrire leur langue maternelle, difficile à déterminer…