Notes

Quand la NASA oublie l’espace et regarde sur Terre

Bon, Japet peut encore nous faire rêver … La NASA fera son annonce dans quelques heures, mais les fuites ont commencé. Ils ont découvert une nouvelle forme de vie … sur Terre. Une bactérie vivant dans le lac Mono aurait un ADN sans rapport avec celui des êtres vivant sur Terre.
Hydrogène, azote, oxygène, phosphore et soufre : alors que tous les ADN « terriens » sont composés de ces 6 éléments chimiques, cette bactérie serait composée d’arsenic. Et la NASA est contente d’annoncer que ça signifie que la vie peut se développer de manières totalement différentes de ce qu’on trouve sur Terre. Hey, ils sont vraiment à l’agonie pour la chasse aux budgets à la NASA ? On se doute bien que le modèle de notre planète ne doit certainement pas être l’universalité.

On trouve au fond des océans des animaux qui vivent dans des eaux surchauffées et saturées en soufre, ce qui semblait impossible il y a encore 100 ans. Et là, trouver une forme de vie totalement inconnue dans un lac qui contient 2,5 fois plus de sel par litre que les océans serait LA découverte ?
Dites, les scientifiques de la NASA, si vous recommenciez à tourner vos regards et vos télescopes vers l’Espace ?