nuclear

Copie privée : iPad, PS3 et autoradios en ligne de mire

C’est un article de Numerama qui lève le lièvre : la commission pour la rémunération pour copie privée est bien embêtée avec l’arrivée de l’iPad. En effet, la tablette d’Apple ne correspond à aucune des catégories actuellement taxées (disque dur, cartes mémoires d’appareils photos, etc). Qu’à cela ne tienne, il suffit de créer une nouvelle catégorie. Ben tiens, on aurait dû y penser !

De fait, la tablette dont on sait qu’elle se vendra sans forcer va voir son tarif encore plus s’envoler. Déjà qu’avec une parité Euro/Dollar jamais respectée on sait que les 500 $ se transformeront en 700 ou 800 €, la taxe sur les méchants pirates qui font de la copie privée n’arrangera pas la chose. Détail cocasse : l’iPad est tellement verrouillée (à la base) qu’il n’est pas prévu qu’on puisse y copier quelque chose qu’on n’aura pas déjà payé …

Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, après l’iPad, la nouvelle catégorie accueillera également les consoles de jeu. Ben oui, voilà un domaine qui n’était pas encore taxé et qui, en plus, permet de s’amuser. Il fallait bien faire cesser cette ignominie ! Si l’on applique le tarif actuel, la dernière PS3 augmenterait de 30 € !

Au final, que va-t-il se passer ? Exactement ce qu’il est advenu des CD et DVD vierges. Les quelques-uns qui ne savent pas se plaindront des augmentations de prix. Les autres, si nombreux que c’étaient eux qui faisaient tourner l’économie de ce secteur, iront acheter ailleurs. Les sites étrangers doivent bien rire en voyant cet afflux de clients français. Pour faire des économies, on remplira donc les poches de vendeurs non présents sur le territoire. Pas de taxe, pas de TVA non plus. Et après, ils viendront pleurer en disant que le piratage a une fois de plus fait chuter les ventes. Ils ont tout compris …